Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect Copy crown download Ellipsis External URL Favorite (off) Favorite (on) Fullscreen Help Home Info Live Minus Mobile Menu Mobile Overflow Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Circle Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Game Mode Icons Hero Icons Map Icons Platform Icons Exclusive on Battle.net Social Icons Mobile Discord Facebook Instagram Reddit Twitch Twitter VK Youtube Weibo WeChat Workshop Icons WorkshopControl WorkshopShare WorkshopInfinite

La créativité est l’essence de la découverte : analyse statistique de la bêta d’Overwatch 2

La créativité est l’essence de la découverte : analyse statistique de la bêta d’Overwatch 2

Ravis de vous revoir, héros et héroïnes d’Overwatch !

La deuxième bêta d’Overwatch 2 a pris fin, et il est temps de nous pencher de nouveau sur les données ! Dans notre précédent article consacré aux statistiques de la bêta, vous avez pu découvrir l’envers du décor et en apprendre plus sur les données et statistiques d’Overwatch : taux d’utilisation pondéré, taux de victoire sans miroir, et d’autres. Ces données, agrémentées d’une généreuse dose de commentaires de la communauté, de recherche UX et de discussions en interne, sans oublier d’innombrables heures de jeu, sont au cœur de notre processus d’équilibrage des héros et héroïnes. Dans cet article, nous reprendrons ces outils pour montrer comment ces indicateurs ont orienté les décisions que nous avons prises pendant la deuxième bêta.

La star de cette deuxième bêta ? La reine des Junkers, bien sûr ! L’équipe de conception tenait à qu’elle soit aussi puissante que dans sa cinématique, mais pas au point de dominer complètement la bêta. La reine n’était pas notre seule priorité, toutefois : cette bêta a accueilli une farandole de changements pour les héros et héroïnes, dont une refonte complète du passif de rôle des DPS. Enfin, cette deuxième bêta étant ouverte aux joueurs et joueuses sur console, il était essentiel de veiller à ce qu’aucun personnage ne soit trop déséquilibré, et ce pour toutes les plateformes.


Table des matières :


Les consoles rejoignent le combat

Avant d’entrer dans les détails de cette analyse, penchons-nous sur la distinction PC/consoles. Overwatch est dans une situation similaire à celle d’autres jeux multi-plateformes : la communauté est présente sur de nombreuses plateformes qui utilisent différents types de commandes. Ceci peut faire émerger toutes sortes de stratégies, certaines étant plus adaptées à la manette ou au combo clavier/souris. Malgré quelques écarts dans les taux de victoires de certains personnages entre PC et consoles, nous sommes globalement satisfaits de l’équilibrage des héros et héroïnes de la bêta sur l’ensemble des plateformes. Les taux de victoire des différents héros et héroïnes sont d’ailleurs plus rapprochés sur console que sur PC ! Dans la suite de l’article, les chiffres engloberont les données sur consoles et PC, mais si vous aimez les statistiques, voici un tableau des différences de taux de victoire sans miroir entre PC et consoles :

Personnage PC Consoles Différence
D.Va 43,80 % 46,80 % 3,00 %
Zarya 49,80 % 52,80 % 3,00 %
Orisa 40,80 % 43,40 % 2,60 %
Lúcio 52,50 % 54,70 % 2,20 %
Chopper 44,30 % 46,20 % 2,00 %
Baptiste 43,50 % 45,20 % 1,70 %
Bastion 46,30 % 48,00 % 1,60 %
Sigma 50,30 % 51,90 % 1,60 %
Symmetra 55,40 % 57,00 % 1,60 %
Soldat : 76 46,00 % 47,50 % 1,50 %
Torbjörn 55,20 % 56,50 % 1,20 %
Moira 49,20 % 50,40 % 1,20 %
Sojourn 48,60 % 49,70 % 1,10 %
Cassidy 47,40 % 48,30 % 0,90 %
Sombra 45,20 % 46,10 % 0,90 %
Brigitte 54,90 % 55,50 % 0,60 %
Ashe 49,20 % 49,60 % 0,40 %
Bouldozer 48,10 % 48,40 % 0,30 %
Tracer 49,00 % 49,30 % 0,20 %
Faucheur 48,00 % 48,00 % 0,00 %
Mei 54,80 % 54,80 % 0,00 %
Winston 49,50 % 49,50 % 0,00 %
Fatale 51,60 % 51,30 % -0,30 %
Reine des Junkers 56,10 % 55,70 % -0,40 %
Chacal 53,30 % 53,00 % -0,30 %
Zenyatta 54,50 % 54,20 % -0,30 %
Ange 48,80 % 48,30 % -0,40 %
Doomfist 46,80 % 46,30 % -0,50 %
Reinhardt 52,90 % 52,20 % -0,70 %
Hanzo 49,20 % 48,10 % -1,10 %
Écho 48,90 % 47,70 % -1,20 %
Pharah 56,00 % 54,20 % -1,80 %
Genji 54,50 % 52,40 % -2,10 %
Ana 47,50 % 44,50 % -3,00 %

Taux de victoire sans miroir sur PC et consoles pendant la première semaine de bêta d’Overwatch 2 


Évaluer la popularité et la puissance

Intéressons-nous directement à notre héroïne à crête bleue préférée : la reine des Junkers. Nous adorons la reine. Si l’on met Chacal de côté, nous sommes sans doute les plus grands fans de la reine des Junkers. Nous étions tout aussi enthousiastes que vous à l’idée de la jouer quand la bêta a commencé. Qu’il s’agisse de son taux d’utilisation ou de son taux de victoire, les chiffres étaient excellents, mais la reine était indéniablement la grande star de cette bêta.

Taux d’utilisation pondérés pour la première semaine de la bêta d’Overwatch 2 

Ce tableau illustre l’utilisation relative des héros et héroïnes par rapport au taux d’équilibre de leur rôle. Le taux d’utilisation pondéré mesure l’utilisation d’un personnage en fonction du nombre d’autres personnages du même rôle. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous référer à notre précédent article sur les statistiques. La reine des Junkers a fait une entrée fracassante dans les rangs d’Overwatch, avec un taux d’utilisation pondéré de 7,5, ce qui signifie qu’elle a été jouée plus de sept fois plus souvent que la moyenne des tanks.

Cet indicateur est un excellent baromètre pour juger de la popularité d’une héroïne ou d’un héros, mais il ne suffit pas à savoir si un personnage s’avère trop puissant. Sojourn, par exemple, était presque aussi populaire que la reine des Junkers, avec un taux d’utilisation pondéré de plus de 5 pendant la majeure partie de la bêta. Nous nous attendions à ce que les nouveaux personnages d’Overwatch suscitent un tel intérêt, d’autant plus que les joueurs et joueuses sur console n’avaient pas encore eu l’occasion de les tester. Avant d’envisager d’éventuels ajustements d’équilibrage pour l’une ou l’autre de ces héroïnes, il fallait que nous puissions voir au-delà de leur popularité relative. Pour ce faire, nous avons examiné leurs taux de victoire sans miroir, afin de nous faire une idée plus claire de leur puissance :

0 commentaires