Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect Copy crown download Ellipsis External URL Favorite (off) Favorite (on) Fullscreen Help Home Info Live Minus Mobile Menu Mobile Overflow Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Circle Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Game Mode Icons Hero Icons Map Icons Platform Icons Exclusive on Battle.net Social Icons Mobile Discord Facebook Instagram Reddit Twitch Twitter VK Youtube Weibo WeChat Workshop Icons WorkshopControl WorkshopShare WorkshopInfinite

La légende de la Griffe et l’héroïne de Numbani : zoom sur la refonte des tanks Doomfist et Orisa

La légende de la Griffe et l’héroïne de Numbani : zoom sur la refonte des tanks Doomfist et Orisa

D’un côté, la protectrice bienveillante de Numbani ; de l’autre, le digne successeur du fléau de la ville. Deux héros que tout oppose s’offrent une refonte pour la bêta JcJ d’Overwatch 2. Le nouveau format 5c5 change la façon dont les tanks appréhendent les combats d’équipe, mais leurs objectifs principaux restent les mêmes : créer de l’espace pour leurs coéquipiers, initier les combats et protéger leurs alliés en difficulté. Dans l’ensemble, les tanks vont adopter un jeu plus musclé, et feront des dégâts tout en mobilisant un arsenal défensif redoutable. Geoff Goodman, responsable de la conception des personnages, a mené la charge pour permettre à Doomfist de passer du rôle de DPS à celui de tank, tandis que Brandon Brennan, concepteur des personnages senior, s’est emparé du point pour élaborer la refonte d’Orisa. Découvrez les ajustements qui ont été apportés à ces héros en prévision des changements d’Overwatch 2 !

DOOMFIST

Le style de jeu actuel de Doomfist est original, même pour un héros de dégâts : rapide, mobile et capable de déchaîner un véritable déluge de coups. « Doomfist est un spécialiste des combos qui s’inspire des jeux de combat. Nous voulions qu’il conserve cet aspect en tant que tank. », explique Geoff Goodman Certaines capacités, ajoute-t-il, vous sembleront familières, tandis que d’autres viendront appuyer son nouveau rôle de tank.

Ses points de vie de base passent de 250 à 450, ce qui le rapproche nettement des autres héros tanks. Le fonctionnement de son calibre prosthétique, en revanche, change assez peu ; ses munitions se rechargent plus vite, mais l’arme fait légèrement moins de dégâts. Direct d’enfer devient plus rapide et inflige moins de dégâts, mais peut toujours repousser les adversaires.

Parade puissante est une nouvelle capacité qui occupe une place centrale dans l’arsenal de Doomfist. Elle lui permet d’adopter une posture défensive qui réduit de 90 % tous les dégâts venant d’en face. S’il bloque assez de dégâts grâce à Parade puissante, Doomfist charge son gant. Les dégâts, le rayon de repoussement, la vitesse de déplacement et la distance de son prochain Direct d’enfer sont alors augmentés. Si elles heurtent un mur, les cibles de Doomfist sont étourdies.

« Les joueurs et joueuses adverses vont devoir faire attention au gant de Doomfist, avertit Geoff Goodman. Parade puissante rappelle Zarya, qui a tout intérêt à ce que les adversaires tirent sur ses écrans, mais au lieu de gagner des dégâts de façon passive, Doomfist reçoit un bonus qui persiste jusqu’à son prochain Direct d’enfer ou jusqu’à sa mort. » L’arsenal de Doomfist permet de nombreux combos dévastateurs qui récompenseront aussi bien un jeu offensif qu’un style défensif. Quand il bloque des dégâts pour protéger son équipe, son Direct d’enfer se charge rapidement, ce qui lui permet de repousser les adversaires, qui sont étourdis pendant une seconde environ s’ils heurtent un mur. « Si vous bloquez une attaque puissante, la charge est immédiate. C’est presque comme un contre », remarque Geoff Goodman.

Onde de choc permet maintenant à Doomfist de se propulser dans la direction ciblée, comme c’est déjà le cas pour le bond de Winston. L’impact de l’atterrissage inflige des dégâts aux adversaires et les ralentit. « Doomfist bénéficie d’une mobilité ultra-fluide sur tous les plans, avance Geoff Goodman. Avec Onde de choc, il gagne nettement en agilité, mais ses déplacements deviennent moins saccadés et imprévisibles. » Doomfist a de nombreux points communs avec d’autres tanks perturbateurs comme Bouldozer ou Winston, et il est essentiel de soigner son positionnement. Par exemple, avant de vous jeter sur l’équipe adverse avec votre Onde de choc, gardez à l’esprit que votre Parade puissante ne peut bloquer que les dégâts venant d’en face. Veillez donc à sauter par-dessus vos adversaires pour pouvoir bloquer leurs dégâts et les projeter vers vos coéquipiers avec un Direct d’enfer sans craindre une attaque par-derrière.

La capacité ultime de Doomfist, Frappe météore, acquiert un nouvel effet et voit son temps de recharge raccourci. Ses dégâts sont globalement réduits, mais les dégâts d’impact de la zone centrale restent dévastateurs. Le recul est remplacé par un effet de ralentissement qui affecte tous les adversaires touchés, ce qui fait de cette capacité un outil idéal pour engager le combat. Cette ulti revisitée se combine avec le nouvel arsenal de tank de Doomfist pour recréer le jeu nerveux et efficace qui le caractérisait en tant que héros de dégâts. Si ses nouveaux combos et son placement nécessitent davantage de finesse, Doomfist est devenu un tank plus accessible, agile et efficace, avec un style qui ne dépaysera pas les adeptes du héros pour autant.

ORISA

Si la puissance de Doomfist a été réinvestie dans ses capacités défensives pour en faire un tank viable, Orisa a fait le chemin dans l’autre sens. L’équipe a remarqué qu’elle rencontrait des difficultés à combattre et à initier les attaques ; il fallait donc l’adapter à l’avenir du jeu. « Nous ne prenons pas cette refonte à la légère, explique Brandon Brennan. Elle doit apporter quelque chose au jeu et plaire aux joueuses et aux joueurs attachés à Orisa. » Grâce à cette refonte, Orisa se pare d’un style de jeu adapté au format 5c5 et dispose d’encore plus d’outils pour initier les combats d’équipe.

Ses points de vie et d’armure ont été augmentés pour l’aider à engager le combat contre l’équipe adverse. Le tir principal d’Orisa est un projectile dont la taille et les dégâts augmentent avec sa proximité par rapport aux ennemis. Son arme n’utilise pas de munitions, mais elle accumule de la chaleur et ne refroidit que lorsqu’elle est inutilisée. En cas de surchauffe, l’arme est inutilisable pendant 3 secondes. « Nous voulons qu’Orisa soit plus agressive et initie davantage les combats, déclare Brandon Brennan. Dans Overwatch 2, son arme l’encourage à se rapprocher des adversaires et à choisir une position plus avancée. » Le nouveau tir secondaire d’Orisa, Javelot d’énergie, projette un javelot qui frappe le premier adversaire sur sa trajectoire. « C’est un mini-étourdissement qui inflige davantage de dégâts s’il y a un mur derrière la cible », explique Brandon Brennan.

« Javelin Spin » est une autre capacité inédite qui permet à Orisa de faire tourner rapidement un javelot pour détruire les projectiles, augmenter sa vitesse de déplacement vers l’avant et infliger des dégâts aux adversaires tout en les repoussant. « Notre objectif principal, avec “Javelin Spin”, est d’aider Orisa à initier ou à rejoindre les combat, développe Brandon Brennan. Associée à ses autres capacités, cette nouveauté permet des combos redoutables. Vous pouvez très bien faire reculer un ennemi, puis enchaîner avec un Javelot d’énergie pour le pousser contre un mur. »

Blindage s’adapte également au nouveau style de jeu d’Orisa : cette capacité réduit désormais la chaleur générée par l’arme principale pour permettre des salves plus longues. Cette capacité octroie également 125 points de vie supplémentaires qui amélioreront vos capacités de survie lors des combats d’équipe. « L’idée, c’est de faire en sorte que Blindage apporte toujours d’importants avantages défensifs à Orisa, quelle que soient les circonstances. »

Lance Terra est la nouvelle capacité ultime d’Orisa. L’héroïne se blinde et attire les ennemis à proximité tout en chargeant une attaque de zone. « Pour cette refonte, nous avons commencé par supprimer l’écran d’Orisa et son Entrave, mais cette dernière nous plaisait tout de même beaucoup, raconte Brandon Brennan. Nous avons intégré le concept d’Entrave à la nouvelle capacité ultime d’Orisa, d’où cet effet d’attraction. » Lance Terra offre à votre équipe une occasion de se regrouper et de coordonner rapidement quelques combos. Attention toutefois, car les adversaires ne sont pas bloqués au centre de la zone d’effet comme avec l’Orbe à gravitons de Zarya, et vous devrez vous dépêcher d’unir vos forces pour profiter au maximum de cette ulti !

Pour ce test bêta et le début de la transition vers un format 5c5 avec un seul tank par équipe, gardez à l’esprit que ces modifications et ces refontes sont encore en cours de développement. Certains éléments pourront être amenés à changer à mesure que davantage de joueurs et de joueuses utiliseront ces héros en jeu. Il nous tarde de découvrir vos commentaires et de voir ces personnages revisités briller dans la bêta JcJ !

16 commentaires