Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect Copy crown download Ellipsis External URL Favorite (off) Favorite (on) Fullscreen Help Home Info Live Minus Mobile Menu Mobile Overflow Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Circle Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Game Mode Icons Hero Icons Map Icons Platform Icons Exclusive on Battle.net Social Icons Mobile Discord Facebook Instagram Reddit Twitch Twitter VK Youtube Weibo WeChat Workshop Icons WorkshopControl WorkshopShare WorkshopInfinite

Une funeste fournée : les coulisses des tout nouveaux modèles d’Un Halloween terrifiant

Une funeste fournée : les coulisses des tout nouveaux modèles d’Un Halloween terrifiant

L’évènement le plus terrifiant de l’année fait son grand retour dans Overwatch, et avec lui débarquent de nouveaux modèles sinistres qui ne manqueront pas de rendre vos combats plus horrifiques que jamais. Parmi les friandises que contiennent les coffres d’Halloween cette année, vous pourrez retrouver un épouvantable costume de vampire pour Écho, un accoutrement lugubre pour Bastion, ainsi qu’une tenue toute en style de chasseuse de vampires pour Brigitte.

Afin de célébrer cet horrible évènement, nous avons retrouvé les graphistes conceptuels Daryl Tan et Morten Skaalvik pour qu’ils nous parlent de la conception de ces trois nouveaux modèles légendaires.


Un Halloween terrifiant est l’occasion pour l’équipe Overwatch de donner libre cours à sa créativité sous le spectre de l’horreur. Qu’ils s’inspirent des slashers des années 1980 ou bien des femmes-renardes mangeuses d’hommes, ses graphistes fantastiques donnent vie ensemble à des concepts créatifs et interculturels, et ce à chaque évènement. Que penser de l’éventail de cette année ? Avec des nouveautés telles qu’un robot transformé en dernière demeure, c’est l’un des plus envoûtants jamais créés !

Couvert d’un ensemble terrifiant de cercueils et autres motifs funéraires, le tout nouveau modèle de Bastion fait passer notre omniaque préféré de charmant à joliment lugubre. « J’adore Halloween autant que j’adore Overwatch, affirme le graphiste conceptuel et créateur de Bastion cercueil Daryl Tan. Alors offrir à nos héros des tenues sur ce thème, c’est un vrai plaisir. »

Mais s’il mourait d’envie de créer quelques modèles pour cette nouvelle édition d’Un Halloween terrifiant, Tan a d’abord bataillé à concevoir Bastion cercueil : « Je n’avais comme base de travail qu’un thème : cercueil, explique-t-il. Il a donc fallu que je trouve tout un tas de façons d’inclure des cercueils à son modèle. »

Pour rendre Bastion suffisamment effrayant, Tan lui a également ajouté divers décors typiques des cimetières ainsi que d’autres détails plus subtils : une lanterne de fossoyeur surmonte un sarcophage dégoulinant que l’on a enchaîné afin d’empêcher le mort-vivant qui l’occupe d’en sortir. Disparus les rouages impeccables et les plaques métalliques de l’omniaque ! À la place, il est vêtu d’une doublure matelassée de cercueil, de bois et d’enjolivures de pierre qui rappellent les mausolées. Vous pourrez même voir une main squelettique surgir de son ultime prison, sur l’avant-bras du personnage. Quel détail Tan préfère-t-il dans tout ça ? La transformation qu’a subie la mitraillette de Bastion : il s’agit à présent d’un petit cercueil ouvert doté d’un viseur en forme de pierre tombale. « J’avoue qu’il m’est arrivé de rire lorsque je travaillais sur les premières esquisses », avoue-t-il.

Mais Bastion cercueil n’est pas la seule contribution de Tan aux nouveautés de cette année. En effet, il a également pris part à la création d’Écho vampire, un modèle effroyable aux antipodes de son style de base, sophistiqué et avant-gardiste. « Je me suis vraiment amusé à dessiner le modèle d’Écho car je trouvais le concept d’une chauve-souris robotique passionnant », raconte le graphiste.

La nouvelle tenue d’Écho comporte des formes gothiques anguleuses que ne renieraient pas les façades inquiétantes de tout château de vampire qui se respecte, agrémentées d’éléments technologiques futuristes qui font d’elle un prédateur impitoyable. Une fois sa forme de base arrêtée, Tan s’est « horriblement amusé » : pour donner un accent épouvantable au modèle, il lui a ajouté quelques éléments macabres, comme des tubes qui serpentent autour de son corps pour ravitailler son système en fluides vitaux, tandis que derrière sa tête, une paire de mains griffues enserre un réservoir plein de sang. Avec ses oreilles imposantes, elle est prête à Écho-localiser tous ses ennemis pour Halloween.

Mais face à elle, elle trouvera Brigitte chasseuse de vampire. Celle-ci doit sa tenue de traque au graphiste conceptuel Morten Skaalvik, qui a eu la joie de créer un costume d’Halloween pour une compatriote scandinave : « C’était vraiment génial à faire parce que ce modèle est le fruit d’un véritable travail d’équipe, explique Skaalvik. C’est moi qui ai dessiné le croquis d’origine, puis c’est Armando, l’un de nos graphistes externes, qui s’est chargé de le finaliser. Et pour finir, c’est [le graphiste conceptuel] Ben Karr qui s’est occupé de ses armes. »

Skaalvik précise que l’équipe a tenté différentes choses avant d’opter définitivement pour le thème des vampires. Les premières esquisses, qui la représentaient en tueuse ainsi qu’en démon, ne lui avaient pas paru s’accorder avec la bravoure du personnage : « Nous avons finalement décidé d’en faire une chasseuse de vampire, après nous être dit que nous n’étions pas obligés de la transformer en monstre et qu'elle pouvait au contraire nous en protéger », se rappelle-t-il. Une idée qui leur semblait plus fidèle à sa personnalité chevaleresque ainsi qu’à ses mécaniques de jeu.

Pour sa tenue et ses accessoires, l’équipe s’est inspirée de plusieurs choses. Si son cache-poussière (aux nombreuses sangles et boucles, bien entendu) et sa paire de bottes de combat sont typiques des chasseurs de vampires, il fallait trouver de quoi la différencier de ses pairs. Elle a ainsi reçu des éléments tels que des épaulières, un pack dorsal orné d’un crâne et quelques éléments verdâtres, ce qui la rend instantanément reconnaissable et lui donne l’air féroce. « Pour ce qui est des motifs et des surfaces dures, nous nous sommes inspirés de l’architecture et des meubles gothiques, précise Skaalvik. J’ai toujours trouvé le bois sombre et les motifs décoratifs particulièrement envoûtants. »

À présent qu’elle revêt sa tenue gothique, Brigitte est prête à sortir du pieu pour prêter main-forte à ses camarades revisités à la sauce Halloween.


La saison des frissons est arrivée : Un Halloween terrifiant est de retour ! Jusqu’au 2 novembre, obtenez d’effroyables récompenses hebdomadaires, débloquez des objets ornementaux inédits et ensorcelés, et défendez Adlersbrunn contre le terrible Dr Schakalstein. Il y a de nouvelles récompenses à obtenir chaque semaine, alors survivrez-vous à toutes ces farces pour obtenir vos friandises ?

5 commentaires