Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect Copy crown Ellipsis External URL Favorite (off) Favorite (on) Help Home Info Live Mobile Menu Mobile Overflow Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Circle Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Game Mode Icons Hero Icons Map Icons Platform Icons Social Icons Mobile Discord Facebook Instagram Reddit Twitch Twitter VK Youtube Weibo WeChat Workshop Icons WorkshopControl WorkshopShare WorkshopInfinite

La mise à jour de la Forge offre des pouvoirs sans précédent aux créateurs

La mise à jour de la Forge offre des pouvoirs sans précédent aux créateurs

« On retire les maniques, lance l’ingénieur du gameplay Dan Reed.

– Pardon ? s’étonne son collègue Zach Metcalf. Tu veux dire les petites roues du vélo, non ?

– Je veux dire que maintenant, on peut se brûler la main, mais on peut aussi avancer beaucoup plus efficacement, » explique Dan.

Ils parlent de la nouvelle mise à jour de la Forge d’Overwatch, le système de programmation qui permet aux joueurs de créer leurs propres modes de jeu personnalisés. En plus d’ajouter de nouvelles cartes, de nouveaux outils, et des améliorations de confort, cette mise à jour (disponible actuellement sur la région publique de test ou RPT) retire une restriction un peu pesante, conçue au départ pour protéger les créateurs d’erreurs pouvant conduire à des plantages. C’est toute l’histoire de la Forge dans cette mise à jour : plus de puissance, moins de limites et donc, Dan et Zach l’espèrent, des créations encore plus cools.

Les deux ingénieurs ont en commun une passion pour la Forge, suscitée en partie par leur vécu. Dan Reed est un vétéran chez Blizzard et fait partie de l’équipe Overwatch depuis le tout début. C’était l’un des premiers ingénieurs à soutenir le développement de la Forge en 2017. Pianiste de longue date, il a changé de domaine d’études, abandonnant la composition musicale au profit de la programmation, quand il s’est rendu compte qu’il passait le plus clair de son temps libre à créer des jeux.

L’histoire de Zach Metcalf est un peu différente. Dans sa jeunesse, il jouait au tennis à haut niveau, et a même participé à une série de tournois dans tout le Royaume-Uni avec une prestigieuse académie. Il a rejoint Blizzard en 2018, et a commencé à soutenir la Forge peu après, pendant son prélancement.

« Le tennis est un parfait équilibre entre agilité, force physique et stratégie, explique Zach. Il y a quelque chose d’hypnotique quand on trouve son rythme dans un échange, et cette concentration intense et cette détermination me servent aussi dans mon travail d’ingénieur, je pense. »

Comme Dan Reed, Zach Metcalf vit le grand frisson quand il maîtrise une discipline complexe, et il a été agréablement surpris de lire que les joueurs découvraient ce genre de sensations grâce à la Forge. Mais il ne lisait pas que des histoires de réussite. Plus il y avait de créateurs qui maîtrisaient leurs outils, plus les ingénieurs recevaient de retours. Ils ont donc écouté. Tous les changements introduits par la nouvelle mise à jour sont le fruit des retours des joueurs.

« En gros, on a écouté leurs frustrations, on s’est dit : “c’est vrai que c’est agaçant, ça,” et on a arrangé les choses, » résume Dan Reed.

Les cartes pour parties personnalisées en sont un excellent exemple. Dan et Zach ont été stupéfaits du mal que se donnaient certains joueurs pour trouver des environnements adéquats pour leurs cartes.

« Beaucoup de modes de jeu populaires se passent en fait dans des endroits qui sont normalement hors des limites des cartes, explique Zach. Comme le toit à La Havane, par exemple : c’est une belle zone plane pour créer des modes de jeu de type arène. »

Pour faciliter les choses, les ingénieurs ont collaboré avec l’équipe de conception des cartes d’Overwatch pour offrir aux créateurs trois toutes nouvelles cartes, disponibles exclusivement dans les parties personnalisées : la Salle de la Forge, l’Île de la Forge et l’Étendue de la Forge. La Salle de la Forge est une pièce carrée de 40 mètres de côté. L’Île de la Forge fait la même taille, mais ne comporte ni plafond ni murs. Et enfin, l’Étendue de la Forge est un plateau carré vide de 900 mètres de côté, ce qui en fait techniquement la plus grande carte jamais créée par l’équipe Overwatch.

Les créateurs étaient également frustrés par le manque de sous-programmes, une fonctionnalité utile que Dan et Zach ont ajoutée à la Forge dans cette nouvelle mise à jour. Les sous-programmes, expliquent-ils, sont des fonctions séparées pouvant être exécutées en parallèle d’autres éléments du script. Sans eux, les créateurs étaient souvent contraints de recourir à des stratégies de contournement risquées qui augmentaient la taille et la complexité des scripts.

« Avant, on trouvait beaucoup de morceaux de script copiés-collés, ou des idées alambiquées pour que certaines règles se déclenchent à certains moments, » précise Zach.

L’une de ces stratégies de contournement consistait à créer une règle qui s’exécute à chaque fois qu’une variable passait de « Faux » à « Vrai ». Une fois la règle parvenue à son terme, la même variable devait être remise sur « Faux ».

« Ce serait… pénible de le faire de cette façon, admet Dan Reed.

– Maintenant qu’ils ont les sous-programmes, ajoute Zach Metcalf, les joueurs peuvent beaucoup plus facilement mettre une partie précise de code en quarantaine, disons, et y faire appel si nécessaire. »

Cet exemple est déjà difficile à envisager, alors ne parlons pas de le mettre en œuvre au sein de la Forge. Pour les ingénieurs, c’est cette frustration indirecte qui a inspiré toutes les nouveautés de cette mise à jour, y compris le Diagnostic du script, qui prévient le créateur si son script approche de la taille maximale autorisée. Cette fonctionnalité permet de prévoir et d’éviter plus facilement d’éventuels rejets du script. Les développeurs espèrent que ce genre d’outils aidera les créateurs à apprendre à écrire leurs scripts de façon plus efficace.

« On a été impressionnés par ce qu’ils faisaient avant, sourit Zach, alors on a d’autant plus hâte de voir ce qu’ils arriveront à faire avec de meilleurs outils et des améliorations de confort. »

C’est cette foi en la communauté de créateurs de la Forge qui a conduit les devs à enrichir les autres nouveautés de la mise à jour en supprimant l’obligation de faire précéder chaque boucle par une action « Attente ». Même si cette obligation réduisait la possibilité qu’une boucle infinie fasse planter le jeu, elle avait aussi pour effet d’alourdir les scripts et de limiter ce que les créateurs les plus doués pouvaient accomplir.

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, résume Dan. Mais ce sont des gens intelligents. On avait l’impression d’en avoir besoin jusqu’ici, mais ce n’est plus le cas. »

Ces changements ne sont qu’un début. Les devs espèrent que la mise à jour offrira aux joueurs davantage de liberté dans leur exploration de la Forge, et ils ont hâte de continuer à recevoir des retours et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. En attendant, ils se réjouissent d’avance à l’idée des nouveaux modes que les joueurs vont pouvoir concocter avec leurs outils améliorés… et sans leurs maniques.

Consultez les notes de mise à jour complètes à propos de la Forge, et découvrez la version améliorée de la Forge dès maintenant sur la région publique de test (RPT).

Vous débutez tout juste ? Apprenez comment commencer à créer de nouveaux modes dans la Forge d’Overwatch !