Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect crown External URL Favorite (off) Favorite (on) Help Home Info Live Mobile Menu Mobile Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Hero Icons Map Icons

Aperçu de la phase de groupe de la Coupe du monde d’Overwatch : Paris

Aperçu de la phase de groupe de la Coupe du monde d’Overwatch : Paris

La BlizzCon verra la Corée du Sud, la Finlande, les États-Unis, le Canada, Chine et Australie s’affronter pour le titre de champion du monde d’Overwatch. Il ne nous manque plus que deux équipes dans ce Top 8, et nous allons les chercher dans l’une des villes où l’e-sport a le plus d’envergure : Paris. On dit toujours que Paris est « la capitale de l’amour », mais pour ce week-end, il vaudra mieux parler de la capitale de l’amour pour l’e-sport, pas vrai ?

Les informations essentielles

  • Dates : Les matchs commencent le vendredi 21 septembre à 10h00 (heure de Paris). Le samedi et le dimanche, les matchs commenceront à 12h00 (heure de Paris).
  • Lieu : Espace Grande Arche, La Défense, Puteaux, France (COMPLET)
  • Diffusions en direct :
  • Diffusions : Consultez votre programme local pour connaître les diffusions d’ESPN3 et de Disney XD.
  • Mise à jour : 1.27
  • Programme des matchs : Consultez le site officiel de la coupe du monde d’Overwatch
  • Cartes disponibles : Toutes ! Chaque match commence sur une carte Contrôle déterminée à l’avance : Népal, Tour de Lijiang, Ilios ou Oasis. À partir de la seconde carte, l’équipe qui a perdu la carte précédente choisit la suivante parmi ces types :
    • Deuxième carte : Hybride
    • Troisième carte : Attaque
    • Quatrième carte : Escorte
    • Cinquième carte (en cas d’égalité) : Contrôle, différente de la première carte

Composition des équipes nationales

Royaume-Uni

  • Christopher « ChrisTFer » Graham
  • Eoghan « Smex » O’Neill (Contenders d’Amérique du Nord : NRG Esports)
  • Isaac « Boombox » Charles (Philadelphia Fusion)
  • Harrison « Kruise » Pond (Contenders d’Amérique du Nord : Toronto Esports)
  • Michael « MikeyA » Adams (Contenders d’Europe : British Hurricane)
  • Finley « Kyb » Adisi (Contenders d’Europe : British Hurricane)
  • Remplaçant : Kai « KSP » Collins (Contenders d’Europe : Young and Beautiful)

Le Royaume-Uni est connu pour ses hooligans… et ses LANimaux. Boombox, l’énigmatique soutien des Fusion, dirige cette équipe dont cinq membres faisaient déjà partie de la sélection nationale 2017. Ils avaient alors décroché une place à la BlizzCon aux côtés des États-Unis en battant l’Allemagne. Ça vous rappelle quelque chose ? En y repensant, c’est assez surprenant que Boombox ait été le seul à se faire recruter pour la saison inaugurale de l’Overwatch League. Il va sans dire que ces joueurs sont tous des vétérans de la compétition et visent à la fois la saison 2019 de l’Overwatch League et le Top 8 à la BlizzCon.

Allemagne

  • Joshua « cRNKz » Colon
  • Cem « immortal » Oezgecen
  • Steven « kodaK » Rosenberger
  • Metehan « Mete » Aksüt
  • Herman « Nesh » Kobrin (Contenders d’Europe : British Hurricane)
  • Julian « ProGi » Maier
  • Remplaçant : Artur « Massie » Kiltau

L’équipe d’Allemagne a pour manager Ysabel « Noukky » Müller, une figure importante de la communauté d’Overwatch. D’abord organisatrice de tournois et observatrice, elle a été engagée comme manager de l’équipe académique de London Spitfire, British Hurricane. La semaine dernière, la sélection allemande s’est rassemblée à Munich pour un camp d’entraînement, afin de trouver un angle d’attaque pour briller à Paris.

Pologne

  • Karol « Danye » Szcześniak
  • Michał « Redziok » Mingielewicz
  • Mateusz « Shaddo » Pihulak
  • Michał « DXtR » Wiencek
  • Jakub « Duku » Andrzejak
  • Dorian « Xyzano » Olechnicki
  • Remplaçant : Mateusz « Matwoj » Hołtyn

L’année dernière, la sélection polonaise était dans le même groupe que la Corée du Sud, les Pays-Bas et l’Autriche. Elle a obtenu une troisième place, derrière les Coréens et les Néerlandais. Le seul joueur de retour cette année est Danye, qui a récemment joué chez Copenhagen Flames pour la saison 2 des Contenders d’Europe. La Pologne est aussi très portée sur l’e-sport et espère bien faire bonne figure à Paris. On retrouve également dans cette sélection une partie importante de l’histoire d’Overwatch : vous vous souvenez de l’équipe Straight Outta Comp Queue, vue en qualifications de la saison zéro des Contenders d’Amérique du Nord ? Matwoj en faisait partie.

Pays-Bas

  • Ryan « CrusaDe » van Wegen (Contenders d’Europe : British Hurricane)
  • Jeffrey « Vizility » de Vries
  • Jonathan « Jona » Stelma
  • Mats « sab » Bauer
  • Coen « Corn » van der Ent
  • Thomas « brussen » Brussen (Contenders d’Europe : One.PoinT)
  • Remplaçant : Dante « Dante » Zegveld

Les Pays-Bas sont un petit pays très persévérant sur la scène compétitive d’Overwatch. Vizility a joué pour Orgless and Hungry lors de la saison 1 des Contenders d’Europe, puis est passé chez Toronto Esports pour la saison 2 des Contenders d’Amérique du Nord. L’entraîneur de cette équipe, Thomas « Morte » Kerbusch, est un ancien joueur d’eUnited qui a remporté la saison zéro des Contenders d’Europe. Et sur Twitter, leur pseudo est @OWranje, alors si la coupe du monde comportait un prix du meilleur pseudo Twitter, ils l’auraient gagné haut la main.

Italie

  • Francesco « Bimbz » De Luca
  • Edoardo « carnifex » Badolato
  • Federico « Nisa » Portolani
  • Lorenzo « Midna » Nulli (Contenders d’Europe : We Have Org)
  • Edmondo « DragonEddy » Cerini
  • Marco « HearThBeaT » Soffia
  • Remplaçant : Aris « LUFT » Galli

Midna est le premier joueur italien à participer aux Overwatch Contenders, ce qui est une fierté en soi. DragonEddy et LUFT ont joué chez Samsung MorningStars Blue, une équipe italienne sponsorisée par Samsung, pour la saison 2 des Contenders Trials. Ils ont raté le top 4 et fini sixièmes. L’an dernier, la sélection italienne a conquis le cœur des supporters lors de la phase de groupe de Sydney grâce à la personnalité attachante de ses membres. Ils vont tenter de remporter le même succès en France.

France

  • Terence « SoOn » Tarlier (Los Angeles Valiant)
  • Benjamin « Unkoe » Chevasson (Dallas Fuel)
  • Dylan « aKm » Bignet (Dallas Fuel)
  • Gaël « Poko » Gouzerch (Philadelphia Fusion)
  • Michaël « winz » Bignet
  • Benjamin « Benbest » Dieulafait
  • Remplaçant : Nicolas « NiCOgdh » Moret (Contenders d’Europe : Eagle Gaming)

L’an dernier, l’équipe de France reprenait l’intégralité de l’effectif légendaire de Rogue, de quoi donner des sueurs froides aux joueurs du monde entier. Cette année, les Français reviennent encore plus en forme. Entre temps, nous avons eu droit à toute une saison de l’Overwatch League et deux saisons des Contenders. Le monde attend de voir si ces superstars méritent leur réputation, et le public français a hâte de pouvoir encourager son équipe, fier d’être #avecle6.

Commentateurs

Soe
Soe Gschwind-Penski
Malik Forte
Malik Forté
LegDay
Harry « LegDay » Pollitt
Jaws
Jack « Jaws » Wright
Dezachu
Derry « Dezachu » Holt
Tridd
Thomas « Tridd » Underwood
ZP
Andrew « ZP » Rush
Jake
Jake Lyon

Mettez votre réveil, suivez @owpathtopro et @PlayOverwatch et ne ratez pas la grande fête européenne d’Overwatch !

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.