Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect crown External URL Favorite (off) Favorite (on) Help Home Info Live Mobile Menu Mobile Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Hero Icons Map Icons

HISTOIRES DE HÉROS : KKUEM

HISTOIRES DE HÉROS : KKUEM

HAU-Kkuem-Image00-Face_OW_Embedded_JP.jpgArtiste et illustratrice professionnelle, Chae « Kkuem » Ji Yun a travaillé sur de nombreux livres, jeux et toutes sortes de projets artistiques au cours des 10 dernières années. Elle a récemment eu l’opportunité d’apporter sa contribution à sa franchise favorite : Overwatch.

Plus tôt ce mois-ci, les joueurs ont pu débloquer des objets ornementaux à l’occasion du défi Nano Cola de D.Va. Si la plupart de ces objets pouvaient être acquis en jeu, quelques tags emojis D.Va se débloquaient en regardant certains streamers jouer à Overwatch sur Twitch. Kkuem est l’artiste qui se cache derrière ces adorables tags. « De tous les projets auxquels j’ai pu participer, celui des tags emoji D.Va est celui que j’ai apprécié le plus. Je suis ravie de voir les joueurs les utiliser pour s’exprimer ! »

L’histoire de Kkuem commence en 2016, lorsque Blizzard Corée la contacte pour créer des emojis d’Overwatch pour une application sociale coréenne : KakaoTalk. « À l’époque, je refusais toutes les requêtes externes, mais quand ils m’ont contactée, j’ai presque bondi de mon siège tant j’étais heureuse. »

Ces emojis étaient disponibles en Corée pendant une durée limitée, mais à l’approche du défi Nano Cola de D.Va, l’équipe d’Overwatch a eu l’idée d’en faire des tags et de les offrir aux joueurs du monde entier.

HAU-Kkuem-Image00-DVaSpray_OW_Embedded_JP.jpg

« C’était génial de voir tout le monde aller dans des cybercafés ou sur Twitch pour débloquer les emojis et les tags, et de les voir en parler après. Ça m’a aidée à me sentir plus proche des joueurs. Je suis tellement heureuse de faire partie d’un jeu que je respecte et que j’adore autant ! »

Une passion pour Blizzard 

HAU-Kkuem-Image07_OW_Embedded_JP.jpgQuand elle ne joue pas à Overwatch, Kkuem est sur StarCraft et World of Warcraft. Ces trois jeux l’ont motivée à devenir artiste et illustratrice. Parmi ses premiers travaux figure une série de bandes dessinées en ligne inspirées de ses aventures en Azeroth. Elle a également dessiné des fanarts pour un joueur professionnel de StarCraft : Hong « YellOw » Jin Ho.

« Le jeu auquel j’ai le plus joué, c’est bien sûr Overwatch ! affirme Kkuem. J’ai commencé 4 jours après la sortie et je joue quotidiennement depuis, sauf quand je voyage à l’étranger pour le travail. Je me suis fait des amis géniaux grâce au jeu, et j’adore voir ma cote progresser au fil du temps ! Créer pour un jeu que j’aime m’apporte énormément de bonheur. »

Overwatch, c'est la vie

Pour Kkuem, Overwatch n’est pas qu’un jeu : c’est une partie de sa vie.
 
« Overwatch, comme de nombreux autres jeux, embellit ma vie, explique-t-elle. J’ai pu surmonter des moments difficiles en utilisant le jeu pour décompresser et je suis heureuse d’avoir pu me plonger dans des univers si variés. »

« J’ai commencé à jouer à Overwatch avec mes amis, et le jeu nous a rapprochés. On a participé à l’Open Division et on se réunit chaque semaine pour déjeuner et parler du jeu. Je garde également le contact avec de nombreux amis que j’ai rencontrés en jeu. Le terme qui revient le plus, lorsqu’on parle d’Overwatch, c’est sans doute le bonheur. »

HAU-Kkuem-Image01_OW_Embedded_JP.jpg

Véritable passionnée d’Overwatch (et joueuse de soutien), Kkuem trouve elle aussi que le monde a besoin de héros. « À vrai dire, je reprends souvent la réplique « Ne prends pas le monde pour ce qu’il semble être, mais aie le courage de le voir tel qu’il pourrait être », que ce soit en ligne ou lorsque je rencontre d’autres joueurs IRL, pour les inciter à jouer à Overwatch, confie-t-elle. C’est un jeu formidable auquel j’adorerais jouer avec plus de gens ! »

L'art pour guérir

Kkuem a de grands rêves ; elle espère continuer à perfectionner son art et devenir Grand maître dans Overwatch. Elle aimerait également contribuer activement à rendre les gens heureux.
« J’aimerais que le monde soit plus bienveillant envers ceux qui sont mentalement épuisés. Depuis mes premiers pas, je veux que les gens voient mon travail et y trouvent du bonheur, du réconfort ou de l’apaisement. Je voudrais que mon travail puisse aider ceux qui sont blessés à souffler un peu. »

HAU-Kkuem-Image02_OW_Embedded_JP.jpg

Si elle devait rejoindre les rangs d’Overwatch, Kkuem aurait résolument un rôle de soutien.

« Je serais sans doute une héroïne de soutien, dit-elle. Je voudrais pouvoir aider les autres à devenir plus forts ou les soigner. J’aimerais être Ange dans la vraie vie. Quand Jeff est venu à Séoul, j’ai vu en lui le côté chaleureux d’Ange à travers ses mots envers les fans, sa capacité à écouter les autres. J’aimerais être quelqu’un d’aussi gentil et généreux. »
 


HAU-Kkuem-Image00-DevPhoto_OW_Embedded_JP.jpg

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.