Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect Copy crown Ellipsis External URL Favorite (off) Favorite (on) Help Home Info Live Mobile Menu Mobile Overflow Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Circle Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Game Mode Icons Hero Icons Map Icons Platform Icons Social Icons Mobile Discord Facebook Instagram Reddit Twitch Twitter Youtube Weibo WeChat

Phase de poules de Los Angeles : aperçu officiel

Phase de poules de Los Angeles : aperçu officiel

La semaine dernière à Katowice, la Pologne, la Corée du Sud et le Canada se sont qualifiés pour les quarts de finale qui se joueront à la BlizzCon, où ils rejoindront la Chine, la France, la Suède et l’Australie. Cette semaine, nous nous envolons vers le soleil de Los Angeles, en Californie, où les groupes G et H s’apprêtent à en découdre du 11 au 13 août pour s’emparer des deux dernières places.

Les États-Unis mènent le groupe G, où ils affronteront les équipes de Taïpei chinois, du Brésil et de Nouvelle-Zélande. L’équipe à domicile est dirigée par Adam « Adam » Eckel, capitaine de la célèbre équipe Cloud9. Celui-ci espère voir un feu d’artifice de « C9 » dans le chat pour les encourager, lui et son équipe de joueurs stars, dont certains ont démontré leur excellence lors de la saison zéro des Overwatch Contenders d’Amérique du Nord.

Pour représenter le Taïpei chinois, c’est toute l’équipe de la célèbre organisation d’eSport Flash Wolves qui s’est prêtée au jeu. L’équipe a remporté la saison 1 du Overwatch Pacific Championship il y a quelques mois, triomphant des joueurs de l’équipe australienne, déjà qualifiée pour la BlizzCon. Il ne fait aucun doute que les joueurs du Taïpei chinois brûlent d’envie de réaffirmer leur supériorité sur les Australiens en se qualifiant pour la BlizzCon.

D’autres visages familiers rejoignent le groupe G, comme les joueurs de l’équipe brésilienne, tous membres de Brasil Gaming House. S’ils ont rencontré un relatif succès dans leur propre pays, ces joueurs sont peu connus à l’international et devront faire leurs preuves à Los Angeles.

La Nouvelle-Zélande complète ce groupe, avec des joueurs issus de quatre équipes compétitives. Qualifiés de justesse pour la phase de poules de la coupe du monde avec la 30e place sur 32, les joueurs néo-zélandais seront prêts à tout pour faire la fierté de leur pays. Rien n’est plus dangereux qu’une bande de kiwis qui n’a rien à perdre.

OWWC2017-LosAngelesGroupStage_OW_Social_JP.png

Le groupe H, qui accompagne le groupe G, rassemble le Royaume-Uni, l’Allemagne, Israël et la Belgique.

L’équipe du Royaume-Uni comporte quelques visages familiers : Harrison « Kruise » Pond et Isaac « Boombox » Charles d’eUnited, Michael « MickeyA » Adams, ancien joueur de Ninjas With Attitude, et Marcus « Realzx » Vining, membre actuel de Ninjas With Attitude. Pour triompher, les joueurs du Royaume-Uni devront allier leurs talents individuels pour développer une véritable synergie d’équipe.

L’équipe d’Allemagne comprend un ancien joueur d’EnVyUs, devenu par la suite coach pour Team Liquid : Dennis « INTERNETHULK » Hawelka. Pour sa reprise, il sera accompagné de deux membres de Team expert et d’un joueur de Laser Kittenz. L’équipe allemande repose sur des fondations solides, mais leur succès dépendra de leur qualité d’exécution.

L’équipe d’Israël réunit tous les membres de Zengaming eSports. Classés dans le top 16 à deux reprises lors des qualifications des Overwatch Contenders d’Europe, ils jouent régulièrement ensemble lors de tournois en ligne. Ils disposent indubitablement d’une excellente synergie, mais il leur faudra redoubler d’efforts pour égaler le niveau technique et stratégique de leurs adversaires.

Enfin, l’équipe belge : Alexandre « SPREE » Vanhomwegen de FaZe Clan sera probablement le moteur de son équipe, composée de joueurs talentueux assoiffés de compétition lors des Overwatch Contenders européens. Quoi qu’il en soit, leur niveau promet d’électriser le public international !

PLUS D’INFO

Profitez d’un moment de détente à la plage avant de vous plonger dans l’action effrénée de la quatrième et dernière phase de poules de la coupe du monde d’Overwatch le 11 août à Los Angeles ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur worldcup.playoverwatch.com.

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.