Hex Mask UI Icons Arrow Down Arrow Left Arrow Right Arrow Up Brackets Calendar Checkmark Chevron Down Chevron Left Chevron Right Chevron Up Clock Close Connect crown External URL Favorite (off) Favorite (on) Help Home Info Live Mobile Menu Mobile Paginate Dot (filled) Paginate Dot (empty) Pin Placeholder Icon Play Video Plus Search Team No-Team-Logo_Fallback_003 Ticket Trophy User Input Video Video Play Icon World X Hero Icons Map Icons

Phase de poules de Shanghai : Aperçu officiel

Phase de poules de Shanghai : Aperçu officiel

Rejoignez-nous le jeudi 13 juillet pour assister au premier de nos quatre évènements en direct à l’occasion de la phase de poules de la coupe du monde d’Overwatch 2017. Les festivités commencent à Shanghai, en Chine, où seules deux des huit équipes participantes pourront accéder aux quarts de finale qui se dérouleront à la BlizzCon.

Mais avant de plonger dans ce tout nouveau chapitre de la scène compétitive d’Overwatch, faisons un bref retour dans le passé.

Durant le championnat du monde d’Overwatch de l’année dernière, l’équipe de Corée du Sud a assis son rôle de boss de fin. Aucune équipe n’est en effet parvenue à atteindre un tel niveau de finesse et une telle maîtrise des mécaniques du jeu. Durant la grande finale, l’équipe de Russie, qui avait pourtant enchaîné les victoires jusqu’en 2016 s’est effondrée face au jeu supérieur de son adversaire sud-coréen.

Faisons un bon dans le temps jusqu’à aujourd’hui : quels bouleversements peuvent s’opérer en une seule année !

L’année 2017 a vu naître de nouveaux concurrents de poids. Certains des joueurs les plus talentueux de l’ouest ont fait preuve d’une grande habileté et ont montré ce qu’ils avaient dans le ventre face aux cadors de Corée du Sud, lors de l’Overwatch APEX. Pendant ce temps, à l’autre bout du monde, des équipes d’Europe, des Amériques, d’Asie et de la côte asiatique du Pacifique ont progressé durant des tournois au sein de leurs régions respectives. Ensemble, ils sont devenus plus forts et sont désormais prêts à s’affronter (et à se battre contre les champions de l’année dernière), à l’occasion de la coupe du monde d’Overwatch 2017.

Les 32 nations qualifiées ont été réparties en 8 groupes de 4. Les groupes, divisés ensuite par deux, iront s’affronter dans chacun des quatre coins du globe. Durant la phase de poules, ils joueront une série de matchs toutes rondes, chaque équipe affrontant les autres équipes du groupe une fois. Les deux équipes en tête de chaque groupe rencontreront ensuite les deux meilleures équipes du groupe partenaire lors de l’évènement régional. Les vainqueurs de ces deux matchs se verront qualifiés pour les quarts de finale de la coupe du monde d’Overwatch qui se dérouleront à la BlizzCon en novembre.

Le tournoi de la coupe du monde d’Overwatch commencera avec les groupes A et B pour la phase de poules de Shanghai.

Commençons par le groupe A qui se compose de la Chine, de Hong Kong, de la Norvège et de la Roumanie. L’équipe de Chine est une équipe hybride de LGD Gaming et iG.Ice. Elle aura l’avantage de se battre à domicile lors des premiers matchs toutes rondes. Dans l’équipe de Hong Kong, gardez un œil sur Kin-Long « ManGoLongJai » Wong. C’est un joueur fort et flexible, capable de s’adapter à toute situation.

Si vous avez suivi les Overwatch Contenders, vous savez que l’équipe de Norvège se compose de plusieurs visages familiers, avec des joueurs de Team expert, Toronto Esports et Ninjas With Attitude. Ensemble, ils ont régulièrement disputé la première place du groupe aux autres équipes nationales durant cette phase de poule de la coupe du monde, améliorant leur synergie et gagnant petit à petit en assurance. Complétant le groupe A, l’équipe de Roumanie s’est également beaucoup entraînée pour Shanghai, avec aux commandes Mihail Cristian « Meza » Paunescu des Bazooka Puppiez. Son équipe a atteint les demi-finales des Overwatch Contenders en Europe après avoir vaincu Misfits, un grand favori, en quarts de finale. Ne le sous-estimez pas !

Les autres compétiteurs du groupe B à Shanghai sont : la France, le Danemark, la Thaïlande et l’Argentine. L’équipe de France, qui regroupe tous les joueurs de Rogue (l’une des rares équipes occidentales à participer à l’Overwatch APEX en Corée du Sud), sera un des piliers de la compétition. Les Français seront tous « avec le 6 »  et encourageront fièrement et bruyamment leur équipe nationale !

L’équipe du Danemark cherchera à marquer les esprits. Mads « Fischer » Jehg de Hammers Esports devra montrer que lui et ses cinq camarades de Team Singularity sont capables de s’adapter s’ils veulent avoir une chance de s’extraire de ce groupe.

Ensuite, l’équipe de Thaïlande, qui compte parmi ses membres le plus grand sourire d’Overwatch : Pongphop « Mickie » Rattanasangchod. Représenter son pays à la coupe du monde d’Overwatch l’an dernier a changé sa vie : il a dévoilé sur scène sa bonne humeur contagieuse et son incroyable talent ! Il est de retour cette année en tant que membre de l’une des meilleures équipes professionnelles non-coréennes, EnVyUs, au succès planétaire. Nous verrons si le conte de fée continue à Shanghai dès le 14 juillet.

Enfin, pour le groupe B, l’équipe d’Argentine. Elle s’est qualifiée à la phase de poules de la coupe du monde juste devant la Thaïlande. Bien que cette équipe ne soit pas aussi célèbre mondialement, leur talent collectif leur a permis de triompher des tournois régionaux. L’Argentine pourrait bien être un concurrent capable de tirer son épingle du jeu, mais elle affrontera certains des plus grands joueurs de la planète.

Rendez-vous sur worldcup.playoverwatch.com pour plus d’informations. Le coup d’envoi, c’est ce week-end ! Ne le manquez pas !

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.